C’est bien joli d’avoir un réseau petit ou grand.  Mais le but du jeu est bien de faire rouler quelques trains! Pour ma part, j’ai choisi du matériel qui a réellement en fonctionné sur le Talyllyn Railway ou qui est potentiellement adapté au vu de son gabarit pour ce type de réseau. Voici un petit tour du parc en question :

IMG_0507

C’est sans aucun doute l’une de mes locomotives favorites. Voici la 020T De Winton à chaudière verticale des ardoisières de Penrhyn. Ce modèle de la gamme Wrghtlines est basé sur la machine réelle «Georges Henry » à voie de 60 qui est préservée au musée de la voie étroite à Towyn dans les emprises du Talyllyn Railway. Le kit est composé de pièces en métal blanc, bronze et laiton à monter à l’origine sur un bogie Tenshodo. Mais mon père a choisi une autre option mécanique. Le bogie Tenshodo a été remplacée par un motoréducteur ESCAP installé à l'intérieur même de la chaudière.  Les bielles verticales qui au départ étaient juste représentatives sont devenues pour le coup fonctionnelles comme sur les vraies De Winton! La caisse en métal blanc est montée à la soudure Carr's 70. Cet engin est un bijou au niveau du fonctionnement et il ne quitte pas souvent les voies lors des séances de manœuvres.

IMG_0502

Comme mes modules sont basés sur le Talyllyn Railway. Il me fallait bien au moins un engin représentatif de la ligne. J’ai opté pour la 020T Flechter Jennings "Dolgoch". Cette locomotive de 1866 fonctionne encore de nos jours sur ce CF touristique du Pays de Galles. C'est l’un de mes premiers kits en Oe. Il a été monté dans les années 91/92. Le kit Wrightlines comme toujours est en métal blanc et laiton pour ce qui est de la caisse. Le châssis lui est en laiton photogravé, qu'il faut mettre en forme. La mécanique est actionnée par un motoréducteur ESCAP. Pas de grosse difficulté au niveau de l'embiellage, le système de distribution étant à l'intérieur du châssis sur la locomotive réelle. Comme vous pouvez le voir l'empattement de cette machine est assez long pour une 020T, ce qui lui donne un look un peu bizarre que j'aime bien. Le fait d'avoir des tampons est aussi une spécificité de ce chemin de fer.

IMG_0489

La 020T Barclay Class A (kit Wrightlines) est une petite machine tout à fait adaptée au réseau. Je l’ai volontairement équipé de petits tampons pour rester dans l’ambiance « Talyllyn Railway » même si ce genre de machine n’a jamais roulé sur cette ligne. L’engin est équipé d’un moteur Mashima avec réducteur Branchlines. C’est un peu bruyant mais le fonctionnement est très bon. Comme tous les kits Wrightlines la caisse est en métal blanc et pièces de détails en bronze ou laiton.

IMG_0495

Le locotracteur Ruston & Hornsby «Midlander» est le premier engin thermique arrivé sur le Talyllyn. Wrightlines en a proposé un modèle en kit au milieu des années 1990. Comme souvent, la caisse doit être montée sur bogie moteur Tenshodo ou B102 Wrightlines.

IMG_0511

Le petit locotracteur O&K RL1C de l’artisan anglais Nonneminstre Models est un de mes engins préférés. Ce tout petit engin au fonctionnement très doux est équipé d’une démultiplication incroyable. Le modèle est tout en métal blanc ce qui lui confère un bon poids malgré sa petitesse. Le châssis est fourni monté mais il faut lui ajouter les prises de courant. La manœuvre de petits wagonnets avec est une véritable délectation.

IMG_0515

Ce Hudson Hunslet Nonneminstre Models est très légèrement hors échelle afin de pouvoir faire rentrer une mécanique du commerce sous celui-ci. Mais le modèle reste très fidèle à l’original et bien détaillé. Un locotracteur de ce type a été filmé dans les années 80 pour le long métrage de James Bond " A view to a kill" avec Roger Moore et Grace Jones. On l'aperçoit lors d’une scène particulièrement spectaculaire.

Promis la prochaine fois on parle du matériel tracté!

A bientôt!