Il y a quelques temps (en 2014 exactement), les ateliers du Prunus Light Railway ont entrepris la remise en service et la transformation d’une locomotive 030T. Cette machine à l’échelle 1/19ème est à l’origine un modèle Roundhouse de type « Lady Anne ». Que de changements depuis son achat d’occasion à un prix plus que raisonnable.  

IMG_7027

La première chauffe depuis la mise en peinture et première chauffe de l'année! La locomotive arbore maintenant une superbe livrée PLM rouge de Bourgogne. Le train d'essais est composé de matériels du Darjeeling Himalayan Railway qui vont très bien avec le style de la machine.

Les premiers travaux pour la remise en service de celle-ci ont été effectués assez rapidement : tests et remontage de la chaudière, révision de la partie mécanique mais aussi ajout d'un bissel avant et arrière. Quelques essais de l'engin sur les voies du réseau ont montré que cette machine est en très bonne état et son fonctionnement incroyablement doux même en l’absence de radiocommande. Cette locomotive est destinée à devenir une 131 avec tender séparé. Le design général sera inspiré de divers réseaux comme les « Burma Mines Railway Namtu » (Birmanie) ou des « Cyprus Narrow Gauge» (Chypre) En fait, le but du jeu n'est pas de représenter un matériel spécifique. Il faut juste que la machine soit belle à regarder et avec une petite touche exotique pour couronner le tout. Comme on le trouve parfois en réalité sur certains réseaux. Les pièces d'origine de la machine sont réutilisées mais après avoir été modifiées profondément. Certains autres éléments ont été intégralement construits comme les sablières, les chapelles d’introduction. D’autres proviennent de pièces détachées vendues par des artisans britanniques spécialisés dans l’échelle 16mm. Un tender a été ajouté. Il s’agit d’un kit commercialisé par Roundhouse. Celui permet d’abriter les batteries de la RC notamment.

95299899

Voici la machine à l'origine. Tel qu'elle est arrivée sur l'établi ou presque. D'un côté les morceaux de la caisse.....

95299921

De l'autre la partie mécanique sans la chaudière...Son ancien propriétaire avait commencé une  révision qu'il n'a malheureusement pas pu mené à terme.

D’après les propos du chef d’atelier du PLR. La remise en service de ce type de machine à vapeur vive est une expérience intéressante pour peu que l’on soit plutôt expert en mécanique. Comme écrit plus haut, il fallait que cette machine soit un peu exotique. Pour cela, il fallait représenter des éléments spécifiques que l’on trouve notamment sur certaines bécanes indiennes. Des pièces de détails ont été façonnées spécialement en laiton dans ce but comme les quatre sablières. Le phare type Darjeeling, la turbo dynamo (gamme Roundhouse) et le chasse buffle (gamme Swift Sixteen) sont des éléments indispensables qu’il faut mettre sur la loco. Toutes ces pièces sont démontables ce qui est bien pratique pour faire la peinture ou en cas de révision de la machine.

IMG_7034

Et voilà l'engin, il y a quelques années, en cours de "customisation". Le look n'a plus rien à voir avec la "Lady Anne" Roundhouse d'origine.

La mise en peinture d’un tel engin demande un démontage complet de la locomotive. En effet, il faut dégraisser soigneusement toutes les pièces. Et ce genre de modèle est bien gras! Surtout qu’il a été longuement fiabilisé au niveau fonctionnement avant sa décoration. Le dégraissage et sablage des pièces effectué, il est temps de passer la couche d’apprêt phosphatant. Pour ce modèle les produits de la gamme « Rail’spray » de l’artisan AMF87 ont été choisis. Ces peintures de grande qualité n’ont plus à faire leur preuve. La version en bombe est parfaite pour les modèles à grande échelle. C’est le « Rouge de Bourgogne PLM » qui a été choisis. Dans le cas de cette locomotive, il a fallu plusieurs bombes au vue la surface de l’engin à peindre. Ne pas oublier de vous équiper d’un masque à cartouches car cela sent quand même pas mal, et puis c’est une peinture nytrosynthétique. Certains éléments comme les commandes et le dessus des sablières ont été peints en noir au pinceau après remontage de la machine. Comme sur le PLR on aime les machines bien propres et lustrées, quelques éléments en laiton ont été astiqués comme il se doit.

IMG_7026

La machine est au timbre et prête à prendre le départ. Le "chuffer" (artifice qui permet à ce que l'engin donne des coups d'échappement réalistes) et le sifflet sont deux petits gadgets qui ajoute un véritable plus au plaisir de conduire cette locomotive avec la RC.

IMG_7028

Quelques petits détails, une équipe de conduite et la "Lady" va vite devenir une des vedettes du PLR.

Un éclairage électrique est en cours d’ajout et d’autres petites choses sont en passe d’être mises en place.

A bientôt !