Avec la sortie imminente du modèle Minitrains en HOe/009, je me suis dit qu'il serait amusant de vous présenter quelques illustrations à propos de cette symphatique locomotive. Il y en aura pour tous les goûts; J'ai décidé de mélanger locomotives préservées et celles en "service commercial". En espérant que cela vous donnera des idées pour l'amélioration et la personnalisation de vos petits modèles miniatures.

Numériser

Une Decauville 8 tonnes type Progrès garée froide sur un chantier de l'entreprise de T.P. Vandewalle & Cie. On remarque bien sur cette vue la spécificité du train de roulement de cette locomotive dont les roues de l'essieu du milieu sont dépourvues de boudin pour le passage plus aisé dans les courbes serrées.            ( Cliché ??. Collection B.D.)

94581117_o

La 030T type Progrès de 1920 (n° 1770 - Numéro de chaudière 5750) Eprouvée à l'usine de Corbeil le 28 Avril 1920 et livrée le 1er juillet de la même année à Morillon et Corvol. Elle est rachetée ensuite par les Ciments d'Origny Sainte Benoîte avec les mêmes numéros. Achetée par un particulier en 1970, elle a circulé sur différents réseaux touristiques en région parisienne (St Eutrope, CIP, MTVS) Cette locomotive est arrivée en 1987 sur le Chemin de Fer des Chanteraines qui après une grande révision et une épreuve décennale, l'a remise en service. Cette machine est classée Monument Historique. (juin 1994. cliché B.D. Source légende Site web du Chemin de fer des Chanteraines)

79783878_o

Une 030T Decauville type Progès de la sucrerie de Toury, manoeuvre une lourde rame de tombereaux de betteraves dans les années 60. (Cliché Marc Dalshtröm. Collection A.& B.D.)

117449771_o

La 030T Decauville "Françoise" ( n°1587 de 1915) Cette machine fut livrée aux chemins de fer militaires Français en avril 1915 à la direction des Forges. Elle fut ensuite vendue dans les années 20 à l’entreprise de travaux publics bien connue: Ruvenhorst & Humbert. Où elle pris le nom de "Jeanne" (On retrouve d'ailleurs sa plaque d'origine sur la petite locomotive à chaudière verticale qui est préservée maintenant au Tacot des Lacs et qui avait circulée un temps à Bligny sur Ouche) A la fin des années soixante après avoir été rachetée par deux amateurs. Elle est remise en état au Musée des Transport de Pithiviers et vendue au Docteur Hummel. C'est en 1984 qu'elle reprend du service pendant un court lapse de temps sur le Chemin de Fer de Bligny sur Ouche. Elle arrive en 1986 au Port aux Cerises. Un problème de chaudière survient en 1987. La petite 030 T est dirigée aux Atelier de Gray pour une remise en état complète et une construction de chaudière neuve par Comesse. Le cliché que vous pouvez voir est pris peu de temps après sa remise en service en mai 1989. Suite à un déraillement et une manutention disons "à l'arrache" après celui-ci. La partie mécanique et notamment un essieux a été tordu. La "Françoise" est arrêtée depuis le début des années 90. Régulièrement des groupes d'amateurs s'interessent à son sort mais rien de concret pour le moment( Cliché B.D. Mai 1989)

116417613

Intéressante vue de la 030T Decauville 8 tonnes type Progrès n°1609 de 1916. Cette locomotive ex ministère de la guerre « Direction des Forges » fut acquise en 1925 par la sucrerie de Maizy et revendue en 1964 à la sablière de Guignicourt. Elle est vue ici apparemment garé froide au dépôt.              (Cliché ??-Collection B.D.)

 

Numériser 2

Le chemin de fer forestier d'Abreshviller possède une très jolie version de cette machine mais à l'écartement de 70cm. Il s'agit de la 030T Type Progrès        n°1835 de 1928. Cette machine a été livrée spécialement pour cette exploitation. Elle se différencie des autres Decauville à voie de 60 assez facilement. Les traverses de tamponnement d'origines sont doublées par une traverse en bois plus large. La porte de boite à fumée n'est pas celle d'origine avec la marque DECAUVILLE AINE dessus mais elle a à mon avis été refaite par les ateliers du réseau. On trouve des marches pieds plus large aux entrées de la cabine et les gouttières de toit sur plus larges, entre autres. ( Mai 2002-Cliché B.D.)

110351509

La 030T Decauville type Progrès n°1834 de 1928 ex sucrerie de Toury est préservée maintenant à l'intérieur du musée des transport de Pithiviers. On la voit ici lors de l'inauguration du musée en avril 1966. ( Cliché ??.Collection B.D.)

IMG_0623

Dans une livrée Nord-Est du plus bel effet la n°1825 de 1926 est préservée par "Le P'tit train de la haute Somme". Cette machine est elle aussi une ancienne pensionnaire du dépôt de la sucrerie de Toury. ( Mai 2016- Cliché B.D.)

Numériser 1

Toujours une ancienne du dépôt de la sucrerie de Toury et préservée au Tacot des Lacs "dans son jus", la Decauville 1707 de 1917.                                        ( Avril 2005- Cliché B.D.)

P1100659

Au côté de la "Joffre" de l'armée britannique sa soeur de l'armée française le n°1646 de 1916 préservée par le chemin de fer historique du lac de Rillé.    (Avril 2013- Cliché A.D.)

Liste des 030T Decauville 8 tonnes type Progrès connues encore existantes:

N° de Cameroun situation incertaine

N°1583 de 1915 Francoise Port aux Cerises

N° 1587 de 1915 Simonne Chemin de fer du Val de Passey

N° 1593 de 1915 Frankfurter Museum

N° 1609 de 1916 Particulier 

N° 1646 de 1916 Chemin de fer du Lac de Rillé 

N° 1652 de 1916 Nord Est APPEVA

N° 1707 de 1917 Nord Est Tacot des Lacs

N° 1711 de 1917 Musée en Grèce

N° 1712 de 1917 Chemin de fer du Creusot ex CFSE

N° 1758 de 1920 Particulier

N° 1770 de 1920 Chemin de fer des Chanteraines

N° 1775 de 1920 monument Gabon

N° 1797 de 1922 La Beaujolaise chemin de fer du Haut Rhone

N° 1825 de 1926 APPEVA musée

N° 1834 de 1928 AMTP

N° 1835 de 1928 Abrechsviller

A bientôt!