Pour cette deuxième partie, je vous fais grâce des particularités techniques du réseau aussi bien au niveau électricité que décor. Celles-ci utilisent le savoir faire habituel du modéliste de cette époque et n’ont rien de très révolutionnaire.

Afin de donner plus de vie nous avons décidé quand même que cette réalisation aurait quelques particularités pour essayer de nous démarquer.

Tout d’abord, il était évident qu’il faut une ambiance sonore pour que le spectateur se sente à l’intérieur du décor. Celle-ci est restituée par l’intermédiaire d’un haut parleur installé sous le toit de la maison en troglodyte. Le son d’atmosphère bucolique provenant d’un lecteur de M.D. Pour le locotracteur c’est un petit circuit électronique que j’ai trouvé en Angleterre qui fait ce travail. Celui-ci est branché sur le courant traction. Il y a un autre haut parleur qui lui est plaqué derrière la petit trappe d'accès à la maison. D'ailleurs certains en regardant par la porte entre ouverte côté public ont cru qu'il s'agissait de casiers à bouteilles! Il fait dire que le tissus de protection du HP y fait furieusement penser.

L’éclairage du réseau est connecté sur un variateur. Ce qui permet de passé en mode nuit  (avec bien évidemment le changement d’ambiance sonore qui est prévu) Mais finalement, je n’utilise pratiquement pas ce mode en exposition. Des fibres optiques ont aussi été installées ici et là dans le paysage pour représenté les vers luisants très présents dans mes souvenirs des nuits Tourangelles.

La porte pour l'accès du train à l’intérieur de la cave est elle actionnée par une tirette située sous le plateau avec un renvoi d’angle. 

Numériser 8

La porte d'accès à la cave.Celle-ci est réalisée en lattes de carte plastique. J'ai vieilli l'ensemble en gravant le plastique avec une lime, un cutter et une pointe à tracé. Le bâti est lui en véritable bois. Le travail de décoration est des plus simple. Peinture Humbrol, terres à décor et dry-brusch de blanc crème acrylique.

Un éclairage permet de voir un peu ce qu’il se passe dans la maison en Troglodyte qui est entièrement aménagée. On peut aussi décrocher le fameux haut parleur de derrière le fond de décor pour les photographes.

Numériser 4

Et il s'en passe des choses à l'intérieur de cette maisonnette! L'ensemble a été entièrement aménagé par nos soins. On y trouve des éléments de la gamme Phoenix ( mis en couleurs par mes soins) mais aussi quelques créations personnelles comme le petit chandelier, le buffet...Pour les murs j'ai utilisé du vieux papier peint gravé avec une vieille pointe de stylo et j'ai ensuite repris les joints au crayon de couleur. La cheminée est fait avec des morceaux de bois recouverts de pâte à papier. Une critique de la part d'un connaisseur. Mes bouteilles ont plus la forme de celles du vin de Bordeaux que de Chinon...

A mes yeux, une maquette n’est vraiment réussie que si elle raconte une histoire. Et parfois le hasard fait bien les choses! Ayant trouvé dans les affaires familiales un ouvrage de François Rabelais (Ecrivain de la renaissance.1494-1553) que j’essaye de lire (Gargantua et Pantagruel pour être précis. Mais c’est écrit en vieux français !) Je tombe sur une réclame (en guise de marque page) avec un récit sur un animal féroce tapi à l’intérieur d’une grotte du côté de Chinon. Tout cela pour venter  les mérites d’un breuvage alcoolisé. Cet animal est nommé le « Pytard ». Le nom du réseau est tout trouvé : « Le Clos du Pytard »

Je ne peux résisté au plaisir de vous faire découvrir ce document d'époque. Cela n'a pas grand chose à voir avec le train, mais bon...

Numériser 1

Numériser 5

Numériser 6

Numériser 7

Rien de mieux pour broder une histoire autour de tout ça!

A suivre….