Je vous en avais parlé ici, il y a quelques mois et cette fois ça y est, j’en ai une sur mon réseau ! Il s’agit bien évidemment de la 040T Brigadelok Minitrains. Bon, il est vrai que j’ai pas mal attendu avant d’en faire l’acquisition. Tellement attendu que lorsque je me suis réveillé il n’y en avait déjà plus ! Ce modèle, (ainsi que les coffrets comprenant les wagons Feldbahn et la machine), s’est apparemment écoulé en un mois de temps. Il faut dire que leur prix très démocratique n’y est pas pour rien. Tout cela est actuellement en cours de réapprovisionnement, mais malheureusement il n’y a pas de date de sortie…J’ai trouvé ma machine un peu par hasard dans la rubrique vente et échange du forum Passion Métrique et Etroite. Un des sympathiques membres de cette communauté vendait l’une de celles qu’il avait acquise à un prix sympa. J’ai donc sauté sur l’occasion. Elle est arrivée il y a quelques jours et j’avoue que je ne suis pas déçu de mon achat. La petite boite noire avec écrit Minitrains en jaune renferme un petit bijou au potentiel énorme pour le modéliste bricoleur. Cette locomotive pourra en effet pour ceux qui le souhaitent être facilement superdétaillée et transformée dans diverses versions. Lorsqu’on sort ce modèle de sa boite ce qui surprend le plus c’est le poids de « la bête » par rapport à sa taille. Et pourtant elle n’est pas bien grosse malgré le fait que celle-ci soit plus proche du 1/76è (OO9) que du 1/87è (HOe). Minitrains a fait 3 versions de cette locomotive, une grise dans sa version militaire, une verte avec châssis noir et cheminée droite et une noire à châssis rouge avec cheminée équipée du pare escarbille. La mienne est dans cette version. L’interrogation sur son fonctionnement une fois sur les rails de mon réseau qui est assez ancien (une quarantaine d’année) n’a pas durée longtemps. La marche est très douce et sans aucun bruit. Autre point où j’ai vite été soulagé, c’est sur le passage de la locomotive sur une des aiguilles du réseau dont le rayon est très serré (quasi égal à un rayon d’aiguillage Egger Bahn) Là aussi pas de problème. Ma seule contrainte étant le fait que la machine doit arriver cabine en avant sur cette aiguille si elle tracte un train à cause du porte-à-faux. La partie mécanique est particulièrement réussie. Tous les essieux sont entraînés par une cascade de pignons actionnés par un petit moteur équipé d’un volant d’inertie. Le châssis extérieur est assez détaillé, seul l’embiellage est simplifié mais pour un modèle à ce prix là on ne peut pas guère avoir mieux et pour une fois qu’un modèle en voie étroite de ce type sort sur le marché, on ne va pas faire la fine bouche. Côté gravure, j’ai trouvé celle-ci très belle et fine. Seul écueil, Minitrains n’a pas vu qu’il y avait une différence dans le bas de la cabine entre le côté mécanicien et le côté chauffeur. Cette erreur peut être vite rectifiée par un ajout d’un peu morceau de carte plastique, comme on peut le lire à divers endroits. Pour ceux qui voudraient personnalisés leur « Brigadelok » je recommande l’article du magazine « Voie Libre n°79 » écrit par Eric Fresné. Où l’on peut voir les multiples possibilités de détaillage de cette 040T. Pour le moment j'ai décidé de profiter de la mienne comme elle est. Autre point positif, la décoration du modèle. J’ai particulièrement aimé le fait que les trois versions ne portent pas les mêmes plaques de constructeurs.Autre petit gadget rigolo, les lanternes s'allument suivant le sens de la marche et ce même à vitesse très réduite. Minitrains a vraiment frappé un grand coup avec cette machine, ainsi qu’avec le matériel Feldbahn qui va avec. Espérons que cela continue avec d’autres modèles de ce niveau. Je rêve déjà du tender additionnel qui allait parfois avec cette loco. Si tel est le cas, le HOe risque d’être boosté et de redevenir à la mode pour un petit momentDSC06170

Une nouvelle locomotive sur un réseau c'est toujours un petit événement, mais lorsqu'il s'agit d'un modèle attendu par tous les amateurs de voie de 60 depuis des décennies c'est encore bien plus. La 040T DFB Minitrains en HOe fait partie de ces fantasmes de modélistes non encore réalisés jusqu'à ce jour à part par quelques petits artisans de luxe.

DSC06172

Cette machine se plaît déjà très bien sur mon réseau étagère. La gare de Pithiviers Musée est un parfait terrain de jeu et c'est un plaisir de manoeuvrer avec cet engin.

DSC06173

La silhouette de l'engin original est parfaitement reproduite par Minitrains.

DSC06171

La Brigadelok, vue du côté chauffeur. Quand on connaît bien cette machine ont s'aperçoit qu'il y a une petite erreur d'interprétation dans le bas de la cabine. On devrait retrouver l'arrondi à peu près dans l'alignement du tableau avant de la cabine.

DSC06163

L'embiellage est représenté assez succinctement et pas entièrement fonctionnel, mais personnellement cela ne me gêne pas trop. Je ne dois pas être ssez "compteur de rivets"!

DSC06165

Côté mécanicien rien à dire. On voit ici la locomotive sur la partie la plus serrée du réseau. La machine est en sortie de l'aiguille dont le rayon est celui d'une Egger-Bahn. Si je passe ici en tractant un train c'est seulement cabine en avant sinon ça déraille.

A bientôt !