Suite de nos aventures!

Les premiers travaux,hormis le dépoussiérage et les tests électriques, ont consistés à ajouter une petite coulisse d'une cinquantaine de centimètres de long qui va permettre de préparer les rames et de stocker le matériel qui ne circule pas. Le bâtiment qui empiète sur la coulisse est une évocation raccourci du musée actuel. À l'origine c'était le 1er dépôt du TPT. J'ai mis un entourage autour du réseau pour que la présentation soit plus propre.Il s'agit de bandes de Forex que j'ai découpé et fixés avec des vis.

Dscf6042.jpg
Voici donc la partie coulisse. On ne peut pas faire plus simple! Une voie avec section d'arrêt et c'est tout.
Celle-ci sera équipée d'une petite rambarde afin d'éviter une chute accidentelle....c'est si vite arrivée.
Dscf6050.jpg
Comme je vous l'ai déjà expliqué précédemment, je me suis attaqué à la remise en couleur de ce petit morceau de réseau, ne voulant pas trop modifier
ce qui a été fait dans les années 70/80 par mon père. En premier lieu j'ai travaillé décidé de travailler sur les arbres.
Il s'agit juste d'une redécoration de ceux-ci par la mise en place d'un filet floqué Woodland Scenic fixé avec un léger voile de laque pour cheveux.
Les structures de ces arbres sont des branches de thym.
DSC00003.JPG
J'ai aussi refait les parties herbeuses. Merci Mr Grassmaster!
DSC00022.JPG

Le tout reste très soft, comme ici. C'est voulu, et ce afin de ne pas dénaturer l'ensemble. Mais j'ai prévu une phase 2!

DSC00021.JPG
Ce qu'il y a de rigolo dans ce genre d'exercice, c'est que l'on redécouvre parfois des détails un peu oubliés comme ce joli heurtoir fabrication maison du paternel. Apparemment c'est du laiton et acier. La cerise sur le gateau étant le tampon à ressort, s'il vous plait!
DSC00024.JPG
Un premier petit coin de dévoilé avec cette photo prise au niveau du portail d'entrée. Les barrières de celui-ci sont faites avec les fameuses barrières Jouef.Vous savez celles qui sont affreuses et inutilisables!  J'avais penser les enlever et mettre un portail plus fin et puis finalement je me suis juste contenté de les repeindre en rouge et blanc, histoire de rester dans la philosophie du réseau. Tiens à propos, vous avez vu le morceau de lychen au pied de l'arbre sur la photo. Il est d'origine lui aussi!
DSC00020.JPG
Prochaine partie du réseau à revoir, la gare et ses alentours. 
Mais faisons une petite présentation de la chose. Tout d'abord le bâtiment de la gare ( qui avant d'être la gare du musée que l'on connait, était un petit atelier de peinture du TPT)
La maquette est construite en contreplaqué, bois de boite à Camembert et allumettes. La toiture en tôles ondulées est réalisé avec du tube de dentifrice. Cette tôle a été travaillée à l'époque sur une vieille plaque de verre striée ( ancienne étagère d'un Frigo)
La grue à eau est un assemblage de morceau de grappes de maquette et de rondelles plastiques. Le socle en béton, un morceau de plastique sur lequel a été gravée la grille d'évacuation des eaux. La manivelle est un morceau de fil de laiton.
Le bec de gaz que l'on aperçoit juste derrière est aussi une fabrication personnel. Le pied en fonte est réalisé avec un morceau d'acier tourné et ensuite bleui à la flamme. Un morceau de plexi taillé à la bonne forme termine le tout. Il y a une petite ampoule qui fonctionne toujours.comme me l'a fait si justement remarqué un jour un ami avec beaucoup d'humour sur un forum: "c'est une liste quasi complète de ce qui déchaine les moqueries de ceux qui prônent " les standads du modélisme actuel": comment voulez vous devenir des modélistes chevronnées avec des bases aussi désatreuses!
Le "travail" va consister à remettre un peu de vie dans cet espace et à faire quelques retouches ici et là. 

Le bâtiment de la gare. 
DSC00006.JPG
La toiture faite avec du tube de dentifrice
DSC00012.JPG
La grue à eau et le bec de gaz:
DSC00009.JPG
Les aiguillages sont de fabrication maison mais utlisent les mêmes rayons de courbures que les Egger-Bahn. C'est un peu juste pour certains matériel actuels mais quasiment tout passe sans problème.
DSC00009.JPG
DSC00011.JPG
Pour terminer un des petit leviers d'aiguillages que mon père avait construit à l'époque. C'est quand même sympa!
DSC00010.JPG
Petite anecdote: je me souviens du congrès FFMF d'Alençon en 1982 où un gars qui il me semble était détaillant du côté de la Normandie,
avait demandé à mon père pourquoi il n'utilisait pas de la tôle ondulé "Campbell" et je ne sais trop quoi....C'était la première grosse expo auquel nous participions et j'avoue qu'à l'époque je n'avais pas tout compris et mon père non plus , je crois...
A bientôt pour la suite et merci de votre fidélité!