Pour la suite du travail sur le diorama, j’ai travaillé sur partie végétation en complétant la scène avec des arbres, arbustes et buissons afin d’avoir une jolie transition entre le fond de décor et l’avant plan. Pour les arbres, comme il sont situés dans le fond de la boite, j’ai opté pour des modèles pas trop grands afin qu’ils n’écrasent pas le reste et qu’il y ait  une impression de profondeur. Pour les confectionner j’ai utilisé des branches de thym du jardin dont j’ai prélevé des morceaux. Après un petit travail de coupe aux ciseaux pour donner une forme esthétique à ceux-ci, j’ai ajouté le feuillage. Celui-ci est obtenu à l’aide de divers filets floqués de la gamme Woodland Scenic. J’ai varié les verts afin de ne pas avoir d’uniformité de teinte. Pour chaque arbre le filet est mis en forme sur place, parfois en plusieurs couches mises en boule que je fixe en place avec de la laque à cheveux extraforte. Les buissons sous les arbres, au fond du diorama, sont  issus de la gamme POLAK. Il s’agit d’un tapis floqué. J’ai ajouté des morceaux arrachés sur une chute d’un morceau de ce même tapis afin de donner plus de densité aux buissons et quelques morceaux ici et là de foliage Woodland Scenic complètent le tout.
Au sol, on retrouve la partie mobile de la goulotte de l’aqueduc qui servait à remplir les caisses à eau des locomotives. Comme pour celle, fixe, de l’aqueduc, elle a été fabriquée en profilés plastiques Evergreen, et décorée à la peinture acrylique ainsi qu’aux terres à décor.
Lorsque la machine prévue est sur la voie, un personnage est positionné derrière celle-ci afin de rappeler la couverture du livre incontournable de J.C.Boyd consacré au Talyllyn Railway. Ce personnage est un Schuco que j’ai repeins dans des teintes moins vives que celles d’origine. Sa position donne l’impression qu’il graisse une partie de l’embiellage de la locomotive.
Il fallait aussi soigner la partie finition externe de la caisse à vin. Tout d’abord, j’ai ajouté un petit bandeau en aluminium dans la partie haute afin de cacher les réglettes d’éclairage. La partie avant du relief, qui est en styrodur, a été passée à la peinture acrylique couleur « gris ardoise » afin de rappeler la principale activité de transport de la ligne. Le titre du diorama a été ensuite écrit à la main, dessus, avec un feutre de couleur blanche qui rappelle la craie.

En espérant que ces petits articles vous auront donné envie de faire une petite réalisation dans le même genre. Cela ne prend pas beaucoup de place et c’est fou ce que l’on peut s’amuser sur une si petite surface !

A bientôt !

 

DSC00934[1]

Vue dans un angle un peu différent de la prise d'eau. On voit bien la végétation qui a poussé entre les pierre et le personnage en train de graisser la machine.

 

DSC00933[1]

Ce personnage d'origine Schuco a été repeint dans des teintes moins vives que celles d'origines. Je tenais absolument à avoir ce jeune au côté de la machine pour faire référence à "Hugh Jones" un des mécaniciens légendaires du Talyllyn Railway qui avait fait ses premières armes en tant que chauffeur avec son père dès l'âge de 13 ans et ce après la classe ou les jours où il n'y avait pas école. Dans le fond on distingue les buissons issus de la gamme Polak.

 

DSC00939[1]

Au pied de l'aqueduc la partie mobile de la goulotte. Je me suis arrangé pour camoufler au mieux les transitions avec le fond de décor.

 

DSC00941[1]

Petite vue d'ensemble du diorama une fois terminé ou presque....et oui depuis cette photo j'ai un peu amélioré le côté gauche en ajoutant un arbre....comme quoi même lorsque l'on pense avoir terminé on trouve des choses à améliorer!